Le photographe Erol Colakovic expose chez InkGallery

Erol Colakovic expose chez InkGallery

Un vernissage en musique

L’exposition “Woman as Water” se tiendra en nos locaux durant tout le mois d’août. Nous vernirons l’exposition d’Erol Colakovic le Jeudi 10 août 2017, en sa présence.

Vous pourrez profiter d’un concert “Gipsy” accompagné de ses danseurs. Les musiciens “MONDY” à la guitare et “JOLT” au violon, sont de Ceska. Il jouerons durant 45 minutes dès 18h30 et accompagnerons notre vernissage et apéritif dinatoire…

Le travail de Erol Colakovic et soutenu et suivi par les deux associations “Education Builds BiH” et “Solidarite Bosnie Geneva”, que nous remercions.

Nous vous promettons un moment animé et convivial, et nous vous invitons tous bien cordialement.

L’exposition de Erol Colakovic chez InkGallery “Woman as Water”

The imaginative display of “Women as Water”

Assuming that we know how the universe was formed. With the same assumption that a planet called the EARTH was formed, we are embedding in the biblical elements of the BEGINNING.

WATER, WATER, AIR … In the chain of recognizable elements, the most important human link
Survival represents women, mother-mother …

The sphere of the stomachs of my daughter’s daughter Sara’s record-breaking war years, 1993, has much more to me than expecting the first child … This so spontaneous sphere is the epitome of EARTH …

The waters of Vallr Verzace valley – Ticino again tell their story written and rocks and ride these rivers[/vc_column_text]

L’auto biographie de Erol Colakovic


Mon premier contact avec l’art et la photographie a eu lieu dans les environs de mon Sarajevo natal. J’ai travaillé dans le journalisme radio et de presse pendant mes études de droit. Ayant reçu plusieurs prix en Yougoslavie pour mes films et photos, j’ai changé de trajectoire et j’ai obtenu mon diplôme à l’Académie de Cinéma, Télévision et Théâtre de Zagreb en Croatie avant detravailler à la télévision de Sarajevo et dans l’industrie cinématographique d’ex-Yougoslavie en tant que directeur de la photographie et réalisateur. Lauréat d’une des plus importantes bourses d’ex-Yougoslavie (Mosa Pijade), j’ai eu la chance de pouvoir partir à Londres en 1989 pour y faire mon Master.

Ma vie professionnelle se divise en plusieurs périodes. Jusqu’à 1993, j’ai été régisseur, directeur de photographie et photographe artistique. Mon parcours m’a ensuite amené à être professeur de cinéma dans différentes écoles de Barcelone pendant environ dix ans. J’ai travaillé à Bruxelles, en Bosnie et Herzégovine, pour enfin arriver à Genève en 2007 où j’ai participé à la réalisation d’un long documentaire intitulé Happy Ends pour la TSR, entre autres. Le dernier jour du tournage, la raison principale des six dernières années de ma vie dans cette merveilleuse ville au bord du lac Léman s’est présentée à moi: Estelle. Depuis lors, je me consacre à la photographie artistique, j’ai fait plusieurs expositions et publié le livre de photographie et de poésie Dualité en 2011. 


Mon sujet de prédilection: la vie en soi et la richesse de notre environnement. Evidemment, la nature, la femme, le portrait et le nu, sont mes sujets préférés mais je garde l’œil ouvert sur les thèmes sociaux et les désastres que nous, les humains, provoquons entre nous et à l’encontre de la terre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: